Pourquoi la femme présente-t-elle un saignement de nez au troisième trimestre de la grossesse ?

Saignement de nez grossesse 3ème trimestre : que faut-il retenir ?

Tout le long de la période de grossesse, le corps de la future maman subit de nombreux changements afin d’être prêt pour l’accouchement du bébé. Le troisième trimestre est la dernière ligne droite. Divers évènements s’y déroulent, le bébé n’a pas encore fini de grandir et le corps continue de se modifier. Les saignements de nez font partie des phénomènes qui peuvent se dérouler. Ils ne sont généralement pas un danger, mais peuvent constituer une véritable source d’inquiétudes. Certaines femmes se posent alors des questions. Découvrez dans cet article les raisons du saignement de nez durant le troisième trimestre de la grossesse.

Qu’est-ce que le saignement de nez pendant la grossesse ?

Le saignement de nez se présente comme une perte de sang provenant des tissus qui composent le nez. Durant la gestation, de nombreux changements s’appliquent au corps de la femme, dont la dilatation des vaisseaux sanguins du nez. De ce fait, ceux-ci ont la facilité à se rompre et à saigner. Le saignement de nez durant la grossesse est donc un phénomène assez courant, plus particulièrement durant le troisième trimestre où les changements sont plus importants. Près de 20 % des femmes enceintes vivent le saignement du nez.

Il s’agit d’un phénomène qui affole bon nombre de futures mamans. Fort heureusement, les saignements de nez légers ne sont pas graves. Bon nombre de professionnels de santé attestent que l’apparition de quelques saignements de nez durant la grossesse n’est pas alarmante.

Quelles sont les causes du saignement de nez durant la grossesse ?

Durant le troisième trimestre de votre grossesse, le bébé commence à développer de la graisse sous la peau. Cette période marque une croissance importante pour le bébé. La production de progestérone et d’œstrogène est alors boostée, ce qui peut entraîner l’expansion des vaisseaux sanguins. Les saignements de nez sont alors très probables.

En plus de la dilatation des vaisseaux sanguins, vous pouvez manifester des saignements de nez en cas de :

  • Rhume ;
  • Infection des sinus ;
  • Allergies ;
  • Assèchement des membranes à l’intérieur du nez ;
  • Blessure dans le nez ;
  • Réaction face à des médicaments pris par voie nasale ou encore par pulvérisation ;
  • Hypertension, problème de coagulation ou autres troubles médicaux.

Comment arrêter le saignement de nez durant la grossesse ?

Si vous observez un saignement de nez durant le troisième trimestre de la grossesse, il est important de ne pas céder à la panique et d’adopter les bons comportements.

  • Vous allez vous asseoir et vous pencher en avant, mais la tête doit être plus haute que le cœur ;
  • Vous allez utiliser votre index et votre pouce pour pincer la partie inférieure souple du nez, soit les deux narines ;
  • Ensuite, vous allez respirer par la bouche et presser les narines pour les fermer durant environ 15 minutes. Vous continuez l’opération tout en vérifiant si le saignement s’est arrêté entre temps avec la coagulation ;
  • Après la dizaine de minutes, vous allez appliquer de la glace afin de resserrer les vaisseaux sanguins et de ralentir le saignement.

Il est important de ne pas boucher le nez avec des mouchoirs en papier ou de la gaze. Vous ne devez pas non plus vous allonger ou pencher votre tête en arrière au risque d’avaler le sang et de ressentir des nausées ou vomissements.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Une maman formidable donne toujours

Une grand-mère exceptionnelle.

Catégories

Archive L'enfant dans la nature